Le prélèvement SEPA, une bonne alternative aux virements

SEPA

Depuis quelque temps, le désir d’uniformiser les paiements en euro a permis de mettre en place le prélèvement SEPA (Single Payment Area). Ce mode de virement est même devenu obligatoire à partir de 2014. Tous les prélèvements dans la zone indiquée doivent se faire en suivant ce dispositif. Cela a permis à de nombreuses entreprises de se développer. Le prélèvement SEPA s’est imposé dans de nombreux domaines. Il est donc important de tout connaître sur le prélèvement SEPA.

 

Qu’est-ce que le prélèvement SEPA ?

 

SEPA est une zone unique de paiement en Euro. Il permet de réaliser des prélèvements classiques et instantanés à travers les pays qui sont regroupés dans cette zone. Le SEPA regroupe actuellement quelques pays dont les 27 qui constituent l’Union européenne. À cela s’ajoutent le Royaume-Uni, la principauté de Monaco et d’Andorre et la cité du Vatican. Dans ce cas, le prélèvement SEPA est une autorisation de prélèvement attribuée à votre créancier pour le paiement de vos diverses factures. Il s’agit donc d’un mode de paiement très efficace et facile pour toutes transactions en Euro. L’objectif est de mieux uniformiser les différentes conditions techniques pour faciliter les transferts bancaires. En d’autres termes, le prélèvement SEPA est une démarche qui permet d’avoir une équivalence nationale et internationale pour toutes les prestations effectuées dans cette zone. Néanmoins, il faut rappeler que cette transaction doit être libellée en Euro. De nombreuses entreprises à travers la zone SEPA trouvent ce dispositif intéressant pour prélever les abonnements des clients. D’ailleurs, différentes plateformes comme slimpay sont actuellement disponibles pour faciliter vos transactions.

 

Comment fonctionne le prélèvement SEPA ?

 

Pour effectuer un prélèvement SEPA, le créancier doit avant tout mettre en place un document appelé mandat SEPA. Ce document est un contrat conclu entre le débiteur et le créancier. De cette façon, il est possible pour ce dernier d’effectuer un prélèvement sur le compte bancaire des clients. Pour cela, le mandat SEPA doit contenir quelques informations à fournir. Vous avez besoin de l’identifiant du créancier. En général, ce type de données peut être fourni par votre banque. Vous avez aussi besoin du mandat proprement dit et qui doit être signé par le débiteur. Il doit aussi y avoir l’IBAN du débiteur. Un ordre de prélèvement est aussi nécessaire pour finaliser le document. Lorsque tout est réglé, vous pouvez procéder au prélèvement automatique. Vous devrez aussi définir la fréquence de prélèvement ainsi que la date. Cela dépend du type d’abonnement conclu avec le débiteur. Pour un abonnement mensuel, le prélèvement se fait souvent après la fin du mois. Vous avez aussi la possibilité d’opter pour un prélèvement SEPA instantané qui est de plus en plus prisé par de nombreuses personnes.

 

Quels sont les avantages du prélèvement SEPA ?

 

Le prélèvement SEPA est considéré comme une vraie alternative aux virements effectués auparavant. Avec ce dispositif, il est devenu plus facile de gérer la comptabilité tant pour le débiteur que pour le créancier. En fait, vous n’avez plus besoin d’effectuer des virements auprès de votre fournisseur. C’est l’entreprise qui gère le paiement de vos abonnements. Cela permet aux entreprises de connaître en temps réel l’état de leur trésorerie. En plus, vous pouvez toujours bénéficier de la loi sur la protection des consommateurs. Il existe actuellement un module de prélèvement SEPA qui est un outil indispensable pour vous. Il permet de centraliser toutes les actions que vous devrez réaliser. Il peut se connecter directement sur le site de votre banque pour effectuer toutes les démarches nécessaires à un prélèvement SEPA. Avec cet outil, il est devenu plus facile de réaliser des ordres de virement ou de prélèvement. Et avec le prélèvement instantané, vous pourrez bénéficier d’une transaction rapide en quelques secondes. 

Les meilleures solutions pour faire face à un découvert bancaire
Obtenir un bachelor en finance en suivant une formation spécifique