Compte bancaire personnel vs. professionnel : Quelles sont les différences clés ?

Compte bancaire

Publié le : 04 septembre 20236 mins de lecture

Avoir un compte bancaire comporte une multitude d’avantages. Que ce soit à titre personnel ou pour votre entreprise, il est recommandé d’avoir un compte en banque. Mais lors de la création, il peut arriver que vous ayez l’embarras du choix quant au type de compte qu’il vous faut. Compte personnel ou compte professionnel ? Voici ce que vous devez savoir sur les différences entre ces deux formules.

Les fonctions que remplit chaque type de compte bancaire

Le compte bancaire personnel et celui professionnel remplissent chacun des fonctions différentes. En d’autres termes, ils ont des utilités différentes, qui les distinguent parfaitement. Visitez ce site spécialisé si vous désirez obtenir plus de renseignements quant à l’ouverture d’un compte.

Le compte personnel, idéal pour les particuliers

Le compte personnel est aussi connu sous l’appellation de compte de dépôt. Il est habituellement adopté par les particuliers. C’est un type de compte qui sert le plus souvent à gérer les dépenses et à encaisser les salaires. Il est aussi utile si vous souhaitez réaliser des opérations particulièrement simples, telles que des virements ou des prélèvements.

Le compte bancaire personnel est crédité par dépôt d’espèces ou de chèques. Après l’ouverture, la banque met à la disposition du propriétaire du compte un chéquier ou une carte bancaire. L’objectif reste de faciliter au maximum la gestion du compte.

Le propriétaire a la possibilité de réclamer des relevés de comptes pour se tenir informé des activités de son compte. Il pourra connaître le solde ainsi que les informations concernant chaque fluctuation d’argent.

Le compte professionnel, plus adapté aux entreprises

Un compte professionnel sert principalement à gérer une entreprise. Les flux financiers des sociétés sont généralement plus complexes à prendre en main. Il est de ce fait avisé de choisir cette formule de compte pour bien gérer le patrimoine de votre société.

Pour rappel, la plupart des sociétés sont légalement tenues de disposer d’un compte bancaire, ne serait-ce que pour satisfaire aux obligations d’immatriculation.

Entre autres, un compte professionnel vous servira à :

  • Faciliter les opérations de la comptabilité et le contrôle fiscal.
  • Employer un terminal de paiement électronique.
  • Procéder régulièrement au relevé bancaire et aux remises d’espèces plus facilement.
  • Séparer les fonds personnels de ceux de l’entreprise.

La première différence entre ces deux formules bancaires se marque sur leurs fonctions. Une autre distinction peut s’effectuer au niveau des services proposés par la banque.

Une distinction dans les services accompagnant chaque type de compte

Les services proposés par les banques lors de la création des comptes professionnels diffèrent de ceux accordés aux particuliers pour les comptes personnels. Les entreprises ont habituellement des garanties qui ne sont réservées qu’aux professionnels. Ce sont des services qui sont adaptés aux besoins des sociétés.

Par exemple, les banques mettent habituellement un service d’informations spécial en place pour les sociétés. Elles peuvent ainsi mieux gérer et bien déterminer les mouvements financiers. Ce sont des garanties dont les comptes particuliers ne jouissent pas.

Les professionnels bénéficient également d’avantages tels que :

  • L’obtention de cartes bancaires internationales.
  • La délivrance des attestations de dépôt.
  • L’instauration d’un découvert bancaire plus adéquat.
  • L’emploi du prélèvement SEPA.

La liste n’est pas exhaustive. Elle varie fortement d’une banque à l’autre et ces garanties peuvent être adaptées à chaque société. Ce n’est pas le cas des particuliers.

C’est un service bancaire classique qui est proposé dans la formule personnelle. Le particulier bénéficie néanmoins de certaines libertés qui ne se retrouvent pas dans les formules professionnelles. Par exemple, les comptes de particuliers sont exemptés de l’obligation de conseil des banques. Les professionnels sont tenus de s’y conformer.

La troisième distinction à faire se trouve au niveau du statut de votre entreprise.

Une différenciation quant au statut de l’entreprise

Cette différenciation intervient surtout dans les cas où des professionnels voudraient gérer leur entreprise à partir de comptes personnels.

Comme indiqué précédemment, certaines entreprises sont tenues d’opter pour un compte professionnel. Pour obtenir l’immatriculation au registre du commerce et des sociétés, c’est une étape incontournable, que d’ouvrir un compte bancaire professionnel.

Les SARL et les SAS, qui sont des sociétés commerciales, n’ont donc pas d’autre choix que cette formule. C’est également le cas des personnes morales et des associations.

Choisir un compte personnel comme formule bancaire pour gérer son entreprise est une prérogative des entrepreneurs individuels. Ils ont même la possibilité de se servir d’un compte déjà ouvert pour gérer leur activité.

Mais pour cela, il faut remplir certaines conditions, en vertu de la loi Pacte. La condition principale est le chiffre d’affaires, qui doit être inférieur à 10.000 euros par an. Ils devront aussi bien tenir leurs comptes, pour d’éventuels contrôles fiscaux.

Au cas où l’auto entrepreneur réalise ce chiffre d’affaires deux années successivement, il est tenu d’ouvrir un compte relié. Il ne s’agit pas à proprement parler d’un compte professionnel, mais d’un autre compte personnel relié à son activité.

Toutefois, retenez que les banques ont légalement le droit de pousser un individu à ouvrir un compte professionnel pour son activité. Elles peuvent également refuser d’ouvrir un compte personnel pour la gestion comptable d’une entreprise.

Il faut retenir au final que le choix d’un compte bancaire dépend essentiellement de l’usage que vous comptez en faire. Ils se distinguent par leur utilité, les services qui y sont rattachés et le statut de votre entreprise. Il va de soi que les formules divergent aussi sur le critère tarifaire, qui est très fluctuant en fonction de la banque choisie. Visitez particuliers.sg.fr pour obtenir plus d’informations sur le sujet.


Les frais courants du compte courant : comment les éviter ou les réduire ?
Comment la data transforme l’expérience client de la banque

Plan du site